Douleurs, fièvre, inflammation: le rôle des prostaglandines

prostaglandines.PNG

La douleur, la fièvre et/ou l’inflammation font partie d’un processus physiologique complexe qui se développe dans l’organisme en réponse à une sorte d’agression. Cette agression peut être physique, chimique, infectieuse ou être due à des perturbations dans le corps. Ce processus dans le corps met en œuvre plusieurs phénomènes au niveau des vaisseaux, des cellules et autres. Ceci va de pair avec une libération de certaines substances qu’on appelle de médiateurs.

 

Parmi ces médiateurs, on retrouve entre-autres des prostaglandines.

 

À la base les prostaglandines sont produites à partir des phospholipides qui se trouvent dans les membranes cellulaires. Le type de phospholipides dans ces membranes détermine les types de prostaglandines qui sont produits. À travers la nutrition (les types de graisses qu’on consomme) il est possible d’influencer les différents types de prostaglandines qui peuvent être produits. (pour plus d’info’s voir www:fortaline.com).

 

Les prostaglandines sont des substances dont le corps a besoin pour survivre, mais quand les quantités de ces prostaglandines sont hors proportion, ces mêmes prostaglandines sont responsables pour des états pathologiques.

prostaglandines2.PNG

Le traitement de la fièvre, la douleur et l'inflammation

Schématiquement on peut classer les antidouleurs les plus courants en deux grandes catégories :

  • Les antidouleurs périphériques (exemples paracétamol ; ibuprofène)

  • Les antidouleurs centraux (opiacés) -du type morphine et dérivés

 

Les antidouleurs périphériques agissent en inhibant la production de prostaglandine, une substance participant à la stimulation de la fièvre et des messages nerveux signalant une douleur

prostaglandines3.PNG