Parol.png
Dafra_Parol_FR-02.png
GMP Frans.png

Parol® en suspension diffère des autres marques de paracétamol vu la concentration en paracétamol. Dans Parol® cette concentration est à 250 mg de paracétamol par 5 ml (50 mg/ml) ce qui est le double comparé à la plupart des compétiteurs.

Parol® en comprimés existe aussi en comprimés de 500 mg – boîtes de 30 comprimés.

Parol® en suspension est bien indiqué pour les enfants mais peut aussi être utilisé par les adultes.

Parol suspension.png

Parol® suspension : Posologie pondérale

Tenez compte lors de la prise d’une dose du poids de l’enfant, pas de l’âge.

La posologie pondérale de paracétamol est de 15 mg /kg de poids corporel par prise.

 

Pour Parol® suspension ceci revient au suivant : 0.3 ml par kg/de poids corporel

 

Pour faciliter le calcul :

  •         On prend le poids de l’enfant en kg

  •         On divise ce poids par 3

  •         Ceci donne la quantité en ml par prise

Parol suspension 2.PNG

Tenez toujours compte des instructions suivantes:

Ne dépassez jamais la dose recommandée et respectez l’intervalle entre deux prises.

Il est préférable de ne jamais administrer différents médicaments pour faire baisser la fièvre, comme par exemple du paracétamol et de l’ibuprofène, ensemble ou l’un après l’autre.

Conseils supplémentaires pour lutter contre la fièvre

  • Faites boire davantage votre enfant ou donnez-lui une glace à l’eau. Suite à la fièvre et à la transpiration, votre enfant perd beaucoup d’eau. Il vaut donc mieux pallier à ce manque.

  • Manger est moins important, vous ne devez donc pas insister. Si vous donnez des aliments, veillez à ce qu’ils soient faciles à digérer.

  • Habillez légèrement votre enfant avec des vêtements fins qui ne lui collent pas à la peau. Car l’objectif est que sa température baisse. Un drap suffit dans son lit. S’il tremble cependant de froid, vous pouvez alors le couvrir temporairement.

  • Ne donnez pas de bain frais à votre enfant ou ne couvrez pas sa peau avec un linge humide froid. Les médecins ne le recommandent pas. Et c’est logique : lorsque l’eau est trop froide, les vaisseaux sanguins de la peau vont se fermer par réflexe et la chaleur sera conservée à l’intérieur du corps. La fièvre risque alors d’augmenter au lieu de diminuer.