Peut-on mesurer la douleur de façon objective?

La douleur ne peut pas être évaluée de façon objective. Les médecins utilisent en général une échelle allant de 0 (pas de douleur) à 10 (douleur maximale imaginable), ou d'autres échelles numériques, visuelles ou verbales, qui exigent du patient de s'auto-évaluer.

Ceci qui suppose que le patient puisse s'exprimer. La subjectivité est donc totale.

D’un autre côté, base sur l’observation, une autre personne peut observer des manifestations de douleurs chez une autre mais cette l'interprétation reste tout aussi subjective.

Dans la recherche de la douleur plusieurs “échelles” ont été développées afin de quand même essayer de “quantifier” le ressenti de la douleur chez une personne.

Ces échelles sont des échelles d’auto-évaluation qui sont sensibles, reproductibles, fiables et validées pour si bien des douleurs aiguës que de douleurs chroniques.

Les échelles les plus utilisées sont:

  • Echelle Visuelle Analogique (EVA) - Echelle Numérique (EN)

  • Echelle des visages

EVA et EN

  • L’EVA se présente sous forme de réglette de 10 cm gradué en mm.  Les extrêmes de la réglette correspondent à “absence de douleur « (valeur 0) et “douleur maximale imaginable » (valeur 10) Le patient indique son ressenti sur la réglette. Ou bien en indiquant une couleur (de vert à rouge) ou bien un numéro (de 0 à 10).

EVA et EN.png

Echelle de visages

L’échelle de visages se base sur les mêmes principes. Au lieu de se baser sur une couleur ou un chiffre on se base sur une expression de visages.

echelle de visages.png

Ces échelles peuvent être mises en relation avec le ressenti et le fonctionnement du patient.

Plus qu’on ressent la douleur, moins qu’on est capable de fonctionner.