Le traitement de la douleur - soulager la douleur

Il faut traiter la douleur

Certaines attitudes ne sont pas raisonnables, comme celle des personnes qui préfèrent ignorer la douleur, parce qu’on les a éduquées à endurer leur souffrance sans se plaindre. Des personnes âgées par exemple peuvent adopter une attitude fataliste en pensant que vieillir et souffrir sont indissociables.

D’autres encore préfèrent endurer une douleur dentaire que les soins du dentiste, ou retardent la consultation chez le médecin de peur d’obtenir un diagnostic qu’elles redoutent. Ces attitudes, compréhensibles mais regrettables, ne font que reporter à plus tard ce qui devrait être fait à l’instant, et conduisent à l’automédication.

Pourtant, il n’y a pas forcément de lien entre l’intensité ou la persistance des douleurs et la gravité de la maladie qui les provoque.

L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a divisé en trois classes les principaux médicaments antalgiques (= antidouleur) selon leur puissance. Les molécules appartenant au niveau 1 sont attribués à la plupart des situations douloureuses banales, où la douleur est légère à modérée.

Parol® (paracetamol) et Pedifen® (ibuprofène) de Dafra Pharma sont deux antidouleurs différents qui sont indiquées dans le traitement de la douleur légère à modérée. Ces 2 produits occupent des places spécifiques.

Dafra_Parol_Pedifen_group_FR-02.png